Conférence – « Deux causerie sur l’Île de Rié »

Cliquez pour voir la carte
Quand :
18 août 2015 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min
2015-08-18T20:30:00+02:00
2015-08-18T21:30:00+02:00
Où :
Salle communale de Sion
Place Gaston Pateau
St Hilaire-de-Riez
Coût :
Gratuit
Contact :
Patrick Avrillas
02 51 59 55 49

Louis de La Rochejaquelein – Le site du champ de bataille des Mathes

La ville de St-Hilaire-de-Riez a réaménagé, et équipé de panneaux explicatifs le site historique du champ de bataille des Mathes – (accès par la route du Perrier – D59).

Chaque promeneur se sent mieux guidé pour visiter le lieux de l’ultime combat de Louis du Vergier de La Rochejaquelein, tué en bordure du Marais, il y a deux siècles. L’inauguration du monument, érigé à l’occasion du bicentenaire de sa mort, a eu lieu le 13 juin 2015.

Sur ce promontoire de l’ancienne Île de Rié se battirent catholiques et protestants, royalistes et bonapartistes. Cela pour leur religion ou leurs idéaux, au cours de deux épisodes sanglants.

Pour leur religion ou leurs idéaux, catholiques et protestants, royalistes et bonapartistes se battirent sur ce promontoire de l’ancienne Île de Rié, au cours de deux épisodes sanglants.


Patrick Avrillas évoque l’épisode local des guerres de religion. Louis XIII, en personne, a combattu avec succès l’armée protestante de Benjamin de Rohan de Soubise, en avril 1622.

Patrick Avrillas est auteur d’un remarquable ouvrage de recherches sur « La Bataille de l’Isle de Rié ». Persuadé qu’à travers trois des douze tableaux de l’Histoire de Constantin, « Rubens a peint la bataille de Rié ». Cette commande de Louis XIII serait une métaphore politique et religieuse de son règne.

En outre, ce lieu porte « la mémoire de deux épopées intimement liées à la famille des Bourbons », comme en témoigne la venue de la duchesse de Berry en 1828. C’est aussi l’occasion de rappeler que Louis de la Rochejaquelein est bien « mort sur le champ de bataille des Mathes. C’est incontestable, contrairement à la version indiquant qu’il n’aurait été que blessé.


Jean-François Tessier évoque deux autres événements qui se déroulèrent quasiment sur le même lieux :

– le combat des Mathes durant les Cent Jours,

où Louis de la Rochejaquelein trouva la mort, le 4 juin 1815, face aux troupes napoléoniennes, une quinzaine de jours avant la défaite de Napoléon Ier à Waterloo.

– la visite de la duchesse de Marie-Caroline de Bourbon Sicile, duchesse de Berry,

notamment à la ferme du Pré aux Boeufs, le 3 juillet 1828. Auparavant, la duchesse de Berry « se recueille longuement » aux Mathes, près du cénotaphe de Louis de la Rochejaquelein. Elle est la mère de Henri V, comte de Chambord, prétendant au trône de France. Mais la IIIe République l’évincera.